Focus cépage : le Terret

Focus cépage : le Terret

Amatrices et amateurs de variétés endémiques, cet article est fait pour vous ! Partons à la découverte du Terret, un cépage à l’avenir prometteur...

Le Terret, un cépage méridional

Le Terret est un vieux cépage autochtone du vignoble languedocien. Il se décline en trois couleurs, blanc (Terret-Monstre), gris (Terret-Bourret) et noir.

Le Terret noir fut même un des cépages les plus plantés dans l’Hérault au début du XIXème siècle. Malheureusement, ses surfaces ne furent pas épargnées par les crises successives, entrainant des arrachages massifs de variétés locales au profit de cépages améliorateurs (Merlot, Cabernet Sauvignon, Chardonnay, Sauvignon blanc...). Il a quasiment disparu de nos jours.

Les bordures du bassin de Thau ont cependant toujours fait office de village d’irréductibles. C’est encore aujourd’hui à Marseillan où l’on trouve le plus grand îlot de Terret blanc.

On le rencontre aussi dans les appellations méridionales des Côtes du Rhône ; Châteauneuf du Pape, Costières de Nîmes.

Le Terret, un cépage d’avenir

Le Terret a le vent en poupe depuis quelques années suite à l’intérêt porté aux cépages rares qui signent l’authenticité d’une cuvée (lisez notre article Pourquoi le vin est-il à la mode ?).

Il a aussi une carte essentielle à jouer dans ce contexte de réchauffement climatique parce qu’il résiste très bien à la sècheresse.
C’est aussi une variété tardive, qui peut ainsi profiter des pluies de septembre, et qui monte peu en degré d’alcool.
De plus, il est robuste, peu sensible aux maladies de la vigne.

Le Terret, un cépage discret

Ce n’est pas la variété la plus expansive au niveau aromatique. Le Terret blanc est tout en élégance, sur des notes de fruits exotiques, agrumes, fleurs blanches, verveine. Sa bouche est droite, tendue, à la finale saline.

Il est utilisé le plus souvent en assemblage, où il apporte de la fraîcheur en bouche, comme au domaine Le Loup Blanc en Minervois (cuvée le régal blanc), au Château de la Liquière en Faugères (Nos Racines), à la cave L’Ormarine en Côtes de Thau (Villemarin blanc).

Il exprime toute sa singularité en cépage unique dans le Terret Bourret du Château la Font des Ormes (IGP Pays de Caux), Terre & Mer des Caves Richemer ( IGP Côtes de Thau), Oscar Blanc du Domaine de la Dourbie (IGP Pays d’Hérault).

Bref, le Terret est un petit vieux qui va encore longtemps vous épater !